img-name-mising

Veillée commémorative de la Bataille d'Arras

Commémoration à Vimy
  • L'offensive du 9 avril 1917 sur les 20 kms du front en Artois !
    La Bataille d’Arras a lieu du 9 avril au 16 mai 1917, l’Artois est le théâtre d’affrontements redoutables. De Vimy (au nord) à Bullecourt (au sud), les Britanniques et leurs Alliés du Commonwealth engagent une entreprise de diversion. Objectif : permettre à l’armée française de mener une offensive voulue par Nivelle dans l’Aisne.
    Les troupes canadiennes sont sur le secteur de la crête de Vimy.
    Les familles ayant réalisées une...
    L'offensive du 9 avril 1917 sur les 20 kms du front en Artois !
    La Bataille d’Arras a lieu du 9 avril au 16 mai 1917, l’Artois est le théâtre d’affrontements redoutables. De Vimy (au nord) à Bullecourt (au sud), les Britanniques et leurs Alliés du Commonwealth engagent une entreprise de diversion. Objectif : permettre à l’armée française de mener une offensive voulue par Nivelle dans l’Aisne.
    Les troupes canadiennes sont sur le secteur de la crête de Vimy.
    Les familles ayant réalisées une lanterne pourront la récupérer, chaque participant recevra une bougie aux couleurs de notre association. La nuit tombant, le monument va commencer a être illuminé. Le parcours commémoratif se dirigera vers le cimetière n°2 où les participants le découvriront entièrement illuminé de bougies. Nous nous retrouverons ensemble près d’une tombe afin d’assister à la lecture d’un poème inédit en anglais et en français écrit par un survivant de l’attaque du 9 avril. C’est sa fille qui nous à fait parvenir son poème en décembre 2022 et nous avons réalisé une traduction en français. Il s’appelait Robert William Bishop et faisait partie du 4th Canadian Mounted Rifles. Il survécu à la guerre et fonda une famille à son retour. L’idée de lire ce poème à l’entrée du cimetière a évolué car nous nous sommes posés une question ! N’y aurait il pas un soldat du même bataillon dans ce cimetière ? Normalement non car ce bataillon a plutôt combattu vers Thélus. Mais coïncidence, il y en a bien un dans le cimetière. Il fut retrouvé en 1919 et enterré là avec d’autres canadiens. Double coïncidence, ils se sont engagés dans la même province à quelques kilomètres l’un de l’autre, à quelques jours de différence, ont intégré le même bataillon de formation, le 155th. Pris le même bateau pour arriver en Angleterre, reversés au même bataillon, le 4e CMR, le même jour arrivés en France. Etaient ils amis ? Ils devaient au moins se connaitre !
    Ensuite, les participants seront invités à déposer leur bougie sur la pierre du souvenir (qui se trouve juste à côté de la tombe de ce soldat). Un moment de recueillement sera respecté avant de repartir ensemble vers le parking du Mémorial. Les familles pourront garder en souvenir leur lanterne mais les bougies seront laissées dans le cimetière.
    RDV à 20h30 au pied du Monument canadien - durée 2h
    Marche 2,5km.

    Participation libre.
Fermer