Vimy La Pleureuse Au Crépuscule © P.frutierVimy La Pleureuse Au Crépuscule © P.frutier
©Vimy La Pleureuse Au Crépuscule © P.frutier|P.frutier

Découvrir le Mémorial national du Canada

À Vimy

 

« À la vaillance de ses fils pendant la Grande Guerre, et en mémoire de ses soixante mille morts, le peuple canadien a élevé ce monument. »

Le Mémorial du Canada

Représentation d’un souvenir national, le Mémorial du Canada est à l’image d’une relation de solidarité entre deux pays. Dès avril 1915, lors de la Première Guerre mondiale, les Canadiens viennent soutenir les soldats français sur leur territoire et en Belgique, notamment en avril 1917, lors d’un affrontement sur la Crête de Vimy, face à l’armée allemande. Vainqueurs de cette bataille, les Canadiens déplorent néanmoins de lourdes pertes : 3 598 hommes périssent au nom de la Paix à Vimy et 66 000 sur l’ensemble du conflit.

Un don de la France au Canada

Du 9 avril au 16 mai 1917, la bataille d’Arras, qui s’étend de Vimy à Bullecourt, au sud du Pas-de-Calais, témoigne du combat des Britanniques, Canadiens, Australiens et Néo-zélandais contre les troupes allemandes. L’objectif de cette offensive de l’Empire Britannique est clair : faire diversion afin de permettre à l’armée française de mener sa propre offensive sur le Chemin des Dames.

La Crête de Vimy, plus exactement, est le témoin historique d’une bataille sans merci pour les troupes canadiennes. Entre le 9 et le 12 avril 1917, les Canadiens y mobilisent leurs forces pour reprendre ce sommet au péril de leur vie. On recense plus de 10 600 tués et blessés lors de la bataille de la Crête de Vimy. Spectatrice d’un lien éternel entre la France et le Canada, cette terre des Hauts-de-France est alors offerte à la nation des combattants. Gage de leur considération, la campagne lensoise fait désormais place aux souvenirs des disparus pour leur patrie.

C’est à Walter Seymour Allward que l’on confie la création de l’édifice mémoriel. Par amour de sa nation, porté par une volonté de retranscrire un sentiment collectif, il imagina l’instant d’un songe l’allégorie même de la mémoire. Du nom des soldats tués par cette bataille, jusqu’aux valeurs partagées par les deux nations, ce monument mémoriel est le symbole d’un hommage à la grandeur du sacrifice de ces soldats canadiens.

Le Mémorial National du Canada ouvre ses portes à la mémoire des Canadiens de la Première Guerre mondiale

Plongez dans l'histoire à travers ce lieu honorifique !

Fascinant et émouvant à la fois, le Mémorial accueille aujourd’hui plus de 800 000 personnes chaque année.

La construction de l’édifice débute en 1925, sous la direction de l’architecte canadien Allward. 11 années seront nécessaires pour voir le monument prendre forme et les célèbres colonnes du Mémorial national s’élever dans le ciel. Deux piliers incarnant les deux pays assaillis par la guerre, unis dans leur combat pour la paix et la liberté. C’est d’ailleurs sur ces mêmes pylônes et sur le socle du monument que les valeurs partagées par la France et le Canada apparaissent au travers de personnages allégoriques représentant respectivement la Paix, la Justice, la Vérité, la Connaissance, la Vaillance et la Compassion.

Au sommet de la Crête de Vimy, surplombant la colline, une sculpture aussi majestueuse qu’emblématique attire l’attention des visiteurs. La statue “Le Canada en deuil” prend les traits d’une femme, au regard tristement dirigé vers le tombeau symbolique de son armée. À ses pieds, les émotions libérées sont presque palpables…

“Aujourd’hui, comme tant de mères qui ont perdu leur enfant, je reste inconsolable.”

Inauguré en 1936, le Mémorial national du Canada à Vimy ouvre à l’époque ses portes sous les yeux du roi Edouard VIII et du président français Albert Lebrun. Sur les terres des combats passés, 6000 anciens soldats canadiens présents pour l’occasion portent le symbole de la nation : le béret réséda à feuille d’érable.

Aujourd’hui, à l’aube de son centième anniversaire, le Mémorial national est entre les mains de nos alliés francophones : de la gestion à la visite de ce monument, les Canadiens honorent le courage de leurs ancêtres. Les jeunes étudiants canadiens prennent bénévolement part à la commémoration en devenant, durant quelques mois, les guides du site.

Une visite riche en histoire, en partage et en émotion : le Mémorial national du Canada est un monument incontournable du passé, du présent et du futur. De passage dans cette région des Hauts-de-France, les visiteurs viennent se recueillir et se rassembler dans ce lieu commémoratif qui dégage une pureté de l’honneur inégalable.

Outre le monument, le Parc mémorial national du Canada, accessible au public toute l’année, accueille un centre d’interprétation : tranchées reconstituées, souterrains, paysages parsemés de trous d’obus et de mines… C’est une visite complète du site historique que vous propose l’équipe du Mémorial national du Canada.

Le Parc mémoriel national du Canada s’ouvre aux visiteurs gratuitement aux heures suivantes : 
  • Du 04/03 au 31/03 : le Mémorial est ouvert du mercredi au dimanche, de 9h à 17h.
  • Du 01/04 au 15/05 : le Mémorial est ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 18h.
  • Du 16/05 au 30/10 : le Mémorial est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h mais également de 11h à 18h, les lundis.
  • Du 31/10 au 09/12 : le Mémorial est ouvert du mardi au dimanche, de 9h à 17h puis, dès 11h les lundis.

📍 Monument et Parc commémoratifs du Canada, 62580 Vimy

📞 03 21 50 68 68

Fermer